En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour réaliser des statistiques de visites et vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts Pour en savoir plus et paramétrer les cookies,

cancel

Bien nourrir son microbiote intestinal, pourquoi c'est important ?

Depuis plusieurs années, la recherche scientifique s'intéresse tout particulièrement à notre flore intestinale, rebaptisée il y a peu : le microbiote intestinal.

Composés de milliards de bonnes bactéries indispensables à notre organisme, il a une importance capitale pour notre santé. En effet, il joue un rôle essentiel dans la digestion des aliments, la protection contre les bactéries indésirables et dans le renforcement du système immunitaire. Vous l'aurez compris, il est donc très important d'en prendre soin.


Les bienfaits d'un microbiote intestinal équilibré


En plus d'assurer une bonne santé, un microbiote équilibré nous offre également de nombreux bienfaits :

- Il favorise la digestion. En participant à la fermentation des résidus alimentaires non assimilables dans l'intestin grêle, le microbiote intestinal facilite la décomposition de la nourriture consommée et influe ainsi positivement sur la digestion.

- Il joue un rôle dans la synthèse de molécules essentielles à la santé telles que les vitamines K, B12 ou encore B8. Leurs rôles sont multiples et permettent d'assurer le bon fonctionnement de l'organisme, notamment dans la coagulation sanguine, le système nerveux ou encore le système immunitaire.

- Il renforce l'immunité. Avec 70 % des cellules immunitaires présentes dans l'intestin, le microbiote intestinal incarne un élément clé dans l'immunité. Les bonnes bactéries du microbiote intestinal colonisent les parois de l'estomac, de l'intestin et du côlon et permettent de freiner les bactéries néfastes. Cette lutte agit à deux niveaux : en jouant un rôle de premier rempart pour empêcher l'entrée des agresseurs dans l'organisme et également en communiquant étroitement avec le système immunitaire.
- Il aide à gérer les kilos. Premièrement connu pour son rôle dans la digestion et de plus en plus dans l'immunité, le microbiote nous réserve encore des surprises ! En effet, celui-ci représente un atout de taille dans la stabilité et la perte de poids. Il intervient notamment comme un régulateur de la faim et de la satiété. Plus votre microbiote est équilibré, varié et donc en bonne santé, plus la sensation de satiété apparaîtra vite. À noter également que le microbiote impacte directement le stockage des graisses dans l'organisme.
- Il agit sur votre humeur. Son surnom "le deuxième cerveau" ne lui a pas été attribué par hasard. Des chercheurs de l'Institut Pasteur, de l'Inserm et du CNRS ont établi un lien entre l'équilibre du microbiote intestinal et certaines troubles de l'humeur. Ces scientifiques ont également démontré que le transfert du microbiote d'un animal présentant des troubles de l'humeur chez un animal n'en présentant pas, induisait les mêmes troubles de l'humeur chez l'animal initialement en bonne santé. Ce constat fonctionne dans le sens contraire. En effet, il suffirait de supplémenter les bonnes bactéries qui manquaient initialement pour inverser le phénomène.

Mais alors, comment avoir un microbiote équilibré ?


Ce n'est plus un secret : un microbiote intestinal équilibré permet de conserver une bonne santé. Mais comment en prendre soin ?

Comme vous le savez, le microbiote intestinal se compose de milliards de bactéries qui contribuent à faire fonctionner votre organisme correctement. L'équilibre de votre flore intestinale dépend entièrement d'elles. Pour les soutenir, vous pouvez les enrichir avec des probiotiques ou les stimuler avec des prébiotiques.

Selon l'OMS, les probiotiques sont "des micro-organismes vivants qui, lorsqu'ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels. Il s'agit de bactéries telles que les bifidobactéries, ou encore les lactocoques. Naturellement présents dans les aliments fermentés comme les yaourts ou la choucroute, les probiotiques permettent de booster le microbiote ainsi que ses différentes fonctions. On peut également les trouver sous forme de compléments alimentaires.

Ces micro-organismes, les probiotiques, ont fait leur preuve dans l'amélioration du microbiote. Il existe cependant des éléments tout aussi importants pour l'organisme : les prébiotiques.

Les prébiotiques présents dans les fibres alimentaires, sont des molécules dont se nourrissent les probiotiques, elles sont par conséquent indispensables à l'équilibre du microbiote intestinal. Les apports en fibres alimentaires permettraient d'avoir un microbiote intestinal en meilleure santé. En effet, des scientifiques de l'INRA ont constaté qu'un apport conséquent en fibres permettait le développement d'une plus grande diversité de bactéries, favorisant ainsi l'équilibre et la stabilité au microbiote. Les fibres alimentaires à effet prébioique se retrouvent dans les fruits (pommes, poires, prunes, nectarines, abricots, mûres, cerises, mangues, pêches, bananes) et les légumes (oignons, asperges, aubergines, choux, poireaux, etc.) ainsi que les légumineuses (haricots, lentilles, fèves, pois) ou encore les céréales complètes (blé, riz, avoine, seigle).


7 exemples d'aliments pour faire le plein de prébiotiques 


#1 Les graines de Chia : à la une de nos rayons depuis quelque temps, les graines de Chia se révèlent également être une véritable source de fibres.

#2 L'artichaut : l'une des stars dans les aliments santé, l'artichaut est un réel atout pour notre microbiote intestinal.

#3 La caroube : appartenant à la famille des légumineuses, la caroube se consomme sous forme de farine. Avec 40 grammes de fibres pour 100 grammes, elle remporte la palme d'or !

#4 L'ail : En plus de sublimer le goût de vos plats, sa richesse en inuline (un prébiotique) vous permettra de prendre soin de votre flore intestinale.

#5 Le topinambour : Avec un goût se rapprochant fortement des noix du Brésil, sa teneur n fibres en fait un excellent prébiotique.

#6 La salsifi : Sa teneur en inuline en fait un allié de taille pour les bactéries composant notre microbiote, et notamment les bifidobactéries.

#7 La chicorée : Proche de l'endive, la racine de la chicorée est riche en inuline, un composé dont les bonnes bactéries de notre microbiote raffolent.

Afin de profiter entièrement des bienfaits des prébiotiques, il est conseillé d'avoir un apport quotidien de 25 grammes par jour pour les adultes.


En conclusion...


L'importance des fonctions du microbiote intestinal dans la santé et les bienfaits qu'il engendre lorsqu'il est équilibré nous amène à le chouchouter ! La consommation de probiotiques pour renforcer la flore intestinale et de prébiotiques pour nourrir ses bonnes bactéries sont d'excellentes habitudes à prendre. Cependant, d'autres nombreux bons réflexes peuvent être adoptés pour équilibrer votre microbiote intestinal. En effet, vous pouvez : 

- Manger des produits issus de l'agriculture biologique pour éviter de perturber votre digestion avec les pesticides.

- Opter pour les médecines alternatives afin de réduire votre consommation d'antibiotique.

- Essayer de dormir davantage : un manque de sommeil peut être à l'origine d'une dysbiose intestinale.

- Réduire votre consommation d'alcool ou de tabac qui dérèglent et appauvrissent votre flore intestinale.

Sources


1. Reflorir ou faire florir : c'est quoi les probiotiques et prébiotiques ? - Inserm
2. 5 aliments au top pour votre microbiote - Le quotidien du patient
3. Prébiotique : définition et bienfaits - Ooreka

Partager ce contenu